Travaux, Entretien

Maison écologique autonome : notre guide complet

Par Maisons & Jardins - 4 minutes de lecture
maison-ossature-bois

On entend de plus en plus parler : la maison passive ou autonome fait rêver les futurs propriétaires. Et pour cause ! En plus de s’inscrire dans une vraie démarche de protection de l’environnement, le coût des énergies est exponentiel. Nous sommes tous sensibilisés à la problématique écologique, et les constructeurs intègrent aujourd’hui ce mode de pensée à leur catalogue. Il est aujourd’hui possible d’être autosuffisant en énergie. Mais, c’est un projet ambitieux qui doit être mûrement réfléchi avant d’être mis en œuvre. Si vous voulez en savoir davantage, notre sujet « maison écologique autonome : guide complet » est fait pour vous !

Qu’entend-on par « maison écologique autonome » ?

Une maison autonome est une construction capable de produire de l’énergie à partir des ressources naturelles (eau, électricité, chauffage). Pour cela, les maisons autonomes s’appuient sur les énergies renouvelables : l’énergie solaire, éolienne, hydraulique ainsi que sur la biomasse et la géothermie. La construction d’une maison autosuffisante est assez difficile à réaliser et son prix est conséquent, c’est pourquoi l’autonomie peut aussi être partielle.

Quelles installations prévoir pour une maison résiliente ?

Une installation spécifique pour générer chacune des énergies est nécessaire dans une maison écolo. Il faudra ainsi produire :

  • De l’électricité : par une éolienne domestique, cependant assez difficile à mettre en œuvre à titre individuel, une turbine hydroélectrique dans le cas où la future maison se trouve près d’un cours d’eau, des panneaux solaires (ou panneaux photovoltaïques) qui est une solution simple et facile à mettre en place pour faire fonctionner tous les appareils domestiques et ménagers d’une maison ainsi que pour s’éclairer ;
  • De l’eau potable : en installant un récupérateur d’eau de pluie (soumis à la législation française) ou un puits dans la plupart des cas pour la consommation. Attention : pour être potable, l’eau récupérée devra être filtrée et stérilisée.
  • De la chaleur : pour se chauffer en hiver et produire de l’eau sanitaire. On peut choisir de faire installer une chaudière à granulés de bois, un poêle à bois à accumulation, poêle à granulés hydro, ou une pompe à chaleur.
  • De l’eau chaude à des fins sanitaires : en installant généralement un chauffe-eau solaire. De plus, des toilettes sèches sont souvent choisies pour coller à l’aspect écologique de la maison.

Les matériaux de construction pour une maison autonome en énergie

Pour s’inscrire dans une démarche écologique complète, il faut privilégier des matériaux qualitatifs énergétiquement et respectueux de l’environnement comme par exemple : le bois (maison bois ou ossature bois), le béton cellulaire très qualitatif d’un point de vue thermique et étanche à l’air, le chanvre apprécié pour sa légèreté ou encore les briques en terre cuite qui plaisent de par leurs qualités esthétiques.

installation-panneaux-solaires

L’isolation pour un projet de maison autonome

Elle doit concerner les murs, les ouvertures (portes, fenêtres, garage, etc.) et les systèmes de ventilation. L’isolation est souvent réalisée avec de la laine de chanvre, de la fibre de bois, du lin, de la ouate de cellulose et de liège.

Les avantages d’une maison autonome

Même si la construction d’un habitat autosuffisant a un coût de base plus élevé que celui d’une maison traditionnelle, cela permet de faire des économies sur la durée en arrêtant de dépendant des fluctuations de prix des énergies. De plus, c’est l’opportunité de vivre dans un bâtiment sain, cohérent avec son mode vie écologique. Les détenteurs de maisons passives ont réduit leur empreinte environnementale et commencent à éduquer la conscience écologique. Enfin, une maison écologique est un geste fort et durable dans le temps.

Maisons & Jardins

Parce que notre maison doit être un véritable cocon, nous sommes nombreux à passer nos week-ends à l’embellir et à optimiser son aménagement. Encore faut-il savoir comment bien faire et se tenir informé des tendances de l’aménagement de la maison et du jardin. Maisons & Jardins vous propose conseils, tutos, idées déco et DIY pour vous aider dans l’aménagement de la maison et du jardin.