Cuisine

Quel sol choisir pour une cuisine ?

Le 29 avril 2021 — 4 minutes de lecture
parquet-revetement-sol-cuisine

Si autrefois nous n’avions guère le choix en termes de revêtement de sol et que le carrelage régnait en maître, ce n’est plus le cas aujourd’hui. On peut alors choisir d’unifier l’ensemble du sol de la maison ou bien de poser un revêtement de sol différent selon les pièces. Vous vous demandez quel sol choisir pour une cuisine ? Voici les principaux types de sols existants, comparés et jugés dans cet article, afin de vous aider à faire le bon choix.

Le carrelage

Le carrelage est le revêtement de sol le plus connu. Il se décline en deux versions :

Les carreaux en grès cérame

Il se positionne en tête des revêtements de sol de cuisine, car il a le grand avantage de pouvoir être posé sur une grande quantité de sols. De plus, il est facile à nettoyer dans une pièce où le sol est justement souvent souillé. Son prix, relativement accessible, s’échelonne de 10 à 80 euros par mètre carré selon le modèle choisi. Il ne craindra pas d’être lessivé à grande eau ou d’être souvent malmené, mais pourra s’avérer glissant. Enfin, il existe de nos jours des modèles dits « rectifiés », c’est-à-dire sans obligation de pose des joints.

Les carreaux en pierre

Le carrelage en pierre est l’ancêtre du carrelage en grès cérame, mais il continue de fédérer les amateurs de vieilles bâtisses ou de mas provençaux au charme rural et au cachet inégalable. Ces carreaux peuvent également être fabriqués en terre cuite, on les nomme alors « tomettes » et elles seront du plus bel effet sur un sol de cuisine. La pierre se décline également en de nombreux coloris afin de s’accorder au mieux avec votre intérieur. Elles sont durables, résistantes dans le temps et se nettoient assez facilement si elles ont reçu un traitement hydrofuge anti-tâches. Cependant, elles restent le revêtement de sol le plus onéreux : entre 30 et plus de 200 € le mètre carré selon la provenance et la taille. Elles sont également peu faciles à poser, car difficilement manipulables par leur poids. 

pierre-pour-amenager-cuisine

Le béton ciré

Le béton ciré est très prisé pour orner le sol des cuisines modernes auxquelles il donne un style industriel intéressant. L’avantage de ce dernier est qu’il peut orner le sol, comme les murs et même un plan de travail ou une crédence pour une cuisine au style assorti. Il doit subir un traitement hydrofuge pour être parfaitement imperméable et facile d’entretien. Il coûte environ 100 € le mètre carré (prix public indicatif) et ne présente aucun joint inesthétique. De ce fait, il nécessite une pose professionnelle.

Le parquet en bois, en contrecollé ou en stratifié

Le parquet en bois, autrefois exclu de la cuisine, fait son grand retour. Il faut toutefois s’orienter vers une essence de bois exotique, résistante à l’eau et aux tâches fréquentes dans une cuisine, comme le teck ou le merbeau. Le bois donne un aspect chaleureux et douillet à tous les intérieurs, mais il est fragile et difficile d’entretien. Son prix se situe entre 20 et 150 € selon le type de parquet (massif ou contrecollé). Le stratifié aura, quant à lui, déjà été enduit d’une résine vinyle étanche et se décline dans de nombreux coloris et motifs.

Le revêtement de sol souple

Enfin, on retrouve le revêtement de sol souple comme le sol vinyle cuisine, le sol PVC, le linoléum, le liège, ou le caoutchouc. Ils se présentent en rouleaux ou sous forme de carreaux prêts à poser. Ils sont généralement moyennement durables, mais peu chers (entre 5 et 30 € le mètre carré) et simples à poser et à nettoyer. De plus, ils existent en de nombreuses teintes et en imitation béton ciré, carreaux de ciment ou lames de parquet.

Nous espérons avoir répondu à la question : quel sol choisir pour une cuisine ? N’hésitez pas à faire des tests sur les applications 3D proposées par de nombreuses enseignes (par exemple : Leroy Merlin sol) avant de passer à l’étape de la rénovation.