Jardin - Terrasse

Les différents types de composteurs

Par Maisons & Jardins - 4 minutes de lecture
feuilles a composter

Si vous souhaitez fabriquer votre engrais et diminuer vos déchets de jardin ou de cuisine, le compost est idéal. Mais pour cela, il vous faut un contenant, le composteur. Il y a différente possibilité selon l’espace disponible et vos besoins. À chacun ses avantages et ses inconvénients.

Le tas

C’est le plus simple et le moins contraignant. Disposez vos déchets à même le sol dans un endroit assez ombragé pour une hauteur pouvant aller jusqu’à 1m50 environ.

L’apport en air et en eau se fera naturellement au gré de la météo. Un peu de vent, un peu de pluie et votre tas seront ventilés et humidifiés. Le soleil asséchera également votre compost de temps en temps.

Il n’est pas forcément très esthétique, mais si vous l’installez dans le fond du jardin, vous ne devriez pas être incommodé par la vue.

Les inconvénients de ce type de compost peuvent être l’accès aux animaux de passage attiré par l’odeur des vers de terre ou des restes de végétaux ou de repas.

L’avantage, c’est qu’il est très simple à réaliser et entretenir. Il faut cependant un espace assez généreux et un peu à l’écart.

Le treillis métallique

Le treillis métallique est un tas un peu revisité et amélioré. En effet, au lieu de disposer simplement votre tas à même le sol, vous allez constituer un grillage tout autour de votre tas.

La décomposition est favorisée grâce à un tas plus homogène. La décomposition est rapide et vous pouvez l’utiliser assez facilement dans votre jardin sans perdre trop de temps pour le construire.

Si le grillage ajoute une petite touche esthétique et permet d’éviter l’intrusion des animaux, il a l’inconvénient de demander un peu plus d’entretien. Les éléments naturels ne pourront pas à eux seuls fournir les conditions nécessaires à une bonne décomposition de la matière.

Vous devrez brasser régulièrement votre tas afin d’aérer les déchets organiques.

Ce type de composteurs est à privilégier en extérieur pour un jardin de moyenne à grande surface.

Le bac plastique

L’avantage de ce type de composteur sur les deux premiers, c’est la décomposition très rapide. La chaleur emmagasinée favorise la décomposition.

Ce composteur est constitué d’un bac en plastique percé avec ou sans fond. Vous pouvez le disposer à même le sol pour profiter des vers ou utiliser un fond si vous souhaitez l’isoler du sol.

Si votre compost est protégé de la météo (forte chaleur ou température très basse), vous devrez porter une attention toute particulière aux conditions de « vie » de votre compost. L’humidité ne doit pas être trop élevée. Or, le contenant fermé et la décomposition favorisent une certaine montée en température. Vous devrez donc pour pallier ce problème brasser régulièrement votre compost.

Le composteur en bois

C’est le plus esthétique de tous. En bois, matériaux naturel et noble, ils se font complètement dans le décor.

Il a sensiblement les mêmes avantages et les mêmes inconvénients que le bac plastique.

Le circuit fermé permet une décomposition et une production rapide. Cependant, l’entretien et le brassage régulier peuvent constituer un inconvénient si vous n’avez pas trop de temps à lui accorder. De plus, ces bacs ne permettent pas de composter des volumes importants de déchets verts.

Selon les usages que vous avez dans votre jardin ou votre potager, cela peut également constituer un inconvénient.

Les dimensions sont variables et vous pouvez le réaliser vous-même.

Le lombricomposteur

 Ici, ce ne sont pas les micro-organismes du sol, mais les vers qui vont fabriquer votre compost. L’avantage le plus significatif est sans nul doute l’encombrement très faible. Ce composteur hors sol peut très bien être utilisé dans un appartement, un balcon, un garage ou une terrasse.

L’entretien est assez faible puisqu’une fois que vous aurez constitué votre litière végétale avec du carton, des filtres à café ou des rouleaux de papier toilette, vous n’aurez qu’a coupé les vos déchets en petits morceaux pour faciliter l’assimilation des déchets organiques par les vers.

Contrairement aux autres composteurs, il est cependant déconseillé de déposer les restes de repas.

Maisons & Jardins

Parce que notre maison doit être un véritable cocon, nous sommes nombreux à passer nos week-ends à l’embellir et à optimiser son aménagement. Encore faut-il savoir comment bien faire et se tenir informé des tendances de l’aménagement de la maison et du jardin. Maisons & Jardins vous propose conseils, tutos, idées déco et DIY pour vous aider dans l’aménagement de la maison et du jardin.