Jardin - Terrasse

Comment fabriquer un lombricomposteur ?

Par Maisons & Jardins - 4 minutes de lecture
dechets-organiques-compost

L’objectif du zéro déchet est actuellement au centre des préoccupations de chacun. Lorsque l’on sait que 45 % des déchets ménagers sont d’origine organique (épluchures de fruits et légumes ou autre type de matière organique), il convient d’agir à son niveau. Ces résidus d’origine animale ou végétale peuvent en effet être réduits en compost en plaçant des vers de terre dans des bacs prévus à cet effet. Ils seront ainsi capables de transformer nos déchets, c’est ce que l’on appelle le lombricompostage. Mais, comment fabriquer un lombricomposteur à la maison ? Voici le matériel dont vous aurez besoin pour ce faire et les différentes étapes à réaliser.

Le matériel nécessaire à la fabrication d’un composteur de déchets organiques

Pour la fabrication d’un composteur de déchets organiques, il faudra vous équiper de :

  • Trois bacs plastique ou bois de récupération dont la contenance peut varier entre 5 et 15 litres. Pensez à les choisir munis de couvercles, car ces derniers vous seront utiles.
  • Un robinet de cuve.
  • Quelques vers de fumier (une dizaine environ).
  • Tout type de déchets organiques : les coquilles d’œufs broyées, feuilles mortes, paillis, épluchures, etc.
  • Une perceuse, des vis, des forets de 2 et 8 mm, un crayon gris et un cutter.
dechets-organiques-type

Le montage du lombricomposteur

Entrons à présent dans le vif du sujet en voyant comment procéder au montage du lombricomposteur :

Première étape : créer le réceptacle

Il faut tout d’abord créer le réceptacle en découpant les bacs ou seaux plastiques alimentaires. Pour cela, découpez le bas du premier bac avec le cutter afin de créer une zone où viendra se loger le robinet de cuve. Puis, percer plusieurs trous de 2 mm dans un couvercle de bac composteur afin que votre engrais liquide s’écoule, mais que les vers ne puissent pas s’échapper. Découpez ensuite le couvercle pour qu’il puisse facilement se positionner dans le bac. Enfin, placez 3 vis sur le couvercle afin qu’il tienne en support au-dessus du robinet.

Seconde étape : les étages des bacs

Faites des trous de 8 mm au fond des 2 autres bacs afin que les vers puissent circuler d’un étage à l’autre.

Troisième étape : percer le couvercle

Percez également l’un des couvercles des étages intermédiaires afin de fournir une entrée d’air suffisante à vos vers sans qu’ils ne puissent sortir du lombricomposteur.

Quatrième étape : assembler votre lombricomposteur

Positionnez un étage sur le réceptacle et placez le couvercle par-dessus.

Comment fonctionne le système de compostage ?

Pour produire un bon compost, il faut 30 fois plus de matières carbonées (paille et feuilles sèches) que de matières azotées (déchets alimentaires) ainsi qu’un apport en oxygène optimal. On observe alors deux phases :

  • La phase de fermentation : durant quelques jours, le compost monte en température.
  • La phase de maturation : les bactéries prennent le relais durant plusieurs semaines.

Vous devrez ainsi placer les épluchures, riches en eau au fond du bac le plus haut. Puis, recouvrez le tout de matière carbonée. Procédez ainsi à chaque fois que vous jetez des déchets. Insérez les vers après 15 jours. Alternez les étages en fonction de leur niveau de remplissage.

Vous savez comment fabriquer un lombricomposteur et êtes à présent prêt à récolter le liquide pour l’arrosage de vos cultures par exemple. Le compost peut, quant à lui, être utilisé pour rempoter vos plantes de façon 100 % naturelle. Si vous préférez en achter un, découvrez les conseils pour choisir un lombricomposteur.

Maisons & Jardins

Parce que notre maison doit être un véritable cocon, nous sommes nombreux à passer nos week-ends à l’embellir et à optimiser son aménagement. Encore faut-il savoir comment bien faire et se tenir informé des tendances de l’aménagement de la maison et du jardin. Maisons & Jardins vous propose conseils, tutos, idées déco et DIY pour vous aider dans l’aménagement de la maison et du jardin.